Vérifiez Votre Éligibilité !

Isolation Thermique

Pro Isolation Isolation Thermique
Isolation des Combles Perdus

Isolation Thermique

Perte de chaleur, précarité énergétique, factures trop élevées… si vous rencontrez ces différents problèmes, et que votre maison vous oblige à puiser profondément dans vos ressources en vous faisant dépenser toujours plus, la solution à tous vos soucis se résume en deux mots : « isolation thermique ».

Sachant que la consommation énergétique engendre plus de charges, et donc plus de dépenses pour les particuliers. Pouvoir cerner celle-ci et la diminuer est une des grandes faveurs qu’apporte l’isolation thermique des maisons.

Découvrez en quoi consiste l’isolation thermique. Pourquoi et comment isoler son habitat de manière efficace ? Et quel avantage pouvez-vous tirer d’une bonne isolation thermique ?

Qu’est-ce que l’isolation thermique ?

L’isolation thermique est décrite comme un ensemble de moyens et techniques mis en œuvre pour limiter les transferts d’énergie entre deux pièces à températures différentes (chaude et froide) d’une maison.

Le principe est simple, entre deux pièces à températures distinctes, l’une chaude et l’autre froide, un échange d’énergie inévitable s’établit entre les deux milieux provoquant ainsi de grosses pertes de chaleur pouvant être la source d’augmentation de votre facture de chauffage.

L’objectif de cette isolation est de stabiliser la température de la maison, en éliminant les ponts thermiques et fuites d’énergies. La réduction des déperditions thermiques vous permet de conserver de la chaleur ou de la fraîcheur, tout en diminuant votre consommation de chauffage ou de climatisation.

Les isolants

L’isolation se fait à l’aide de divers matériaux, appelés isolants, choisis en fonction de leur conductivité thermique ainsi que leur résistance thermique face aux transferts d’énergies.

Il existe plusieurs types d’isolants ayant leurs propres caractéristiques, ainsi que leurs avantages et inconvénients. Plus l’isolant a une bonne conductivité et une bonne résistance thermique, plus il est efficace.

On peut les répartir en 3 catégories :

  • Les isolants soufflés.
  • Les isolants déroulés.
  • Les plaques de polystyrènes.

Les zones de pertes d’énergie d’une maison

Avant de se lancer dans des travaux d’isolation, il est essentiel de connaitre surtout d’où viennent les déperditions d’énergie.

La réponse à cette question est : « un peu partout ». Il faut savoir que votre maison est comme une passoire, trouée de toute part, qui laisse fuiter une grande quantité d’énergie augmentant encore plus vos dépenses.

Ces points faibles de la maison sont précisément les zones sur lesquelles il faudra appliquer des isolants, afin de diminuer les déperditions.

Ces zones sont :

  • La toiture ou les combles.
  • Les murs de la maison.
  • Les fenêtres.
  • Le sol de la maison.
  • Le renouvellement de l’air.

Toutes ces parties représentent des zones où les déperditions sont grandes, elles doivent impérativement être isolées afin de limiter le maximum possible les pertes d’énergie.

Pensez à isoler vos combles, sources de 30 % de pertes !

L’isolation des combles est sans doute la plus cruciale en matière d’isolation thermique. C’est la zone la plus sensible et la plus touchée par les pertes d’énergies, avec un taux de déperditions de plus de 30 %.

Cette grande déperdition s’explique surtout par sa grande superficie, qui s’étend souvent sur toute la maison, et le fait que l’air chaud régnant dans la maison a tendance à monter.

Ce qui est bon à savoir, c’est que c’est la partie dont l’isolation est la plus facile à mettre en place en comparaison avec les autres. En plus, son coût est plus flexible et variable selon vos attentes et vos besoins.

L’isolation par soufflage est la méthode recommandée pour isoler rapidement et efficacement vos combles perdus à moindres coûts.

Vous pouvez également bénéficier d’une isolation gratuite, grâce aux certificats d’économies d’énergies, un dispositif mis en place par l’état qui oblige les fournisseurs d’énergie à financer vos travaux totalement, mais vous déboursez uniquement 1 € symbolique.

Isolez les murs et les fenêtres pour plus de rendement

Après l’isolation de la toiture, vous pouvez envisager des travaux pour vos murs et fenêtres qui représentent également d’importantes sources de déperditions, dont l’isolation ne vous apportera que plus de rendement.

Les pertes de chaleur constatées au niveau des murs sont de 20 %, et pour les fenêtres elles sont estimées à 15 %. L’isolation des combles étant la priorité numéro un, ces derniers ne sont pas non plus négligeables.

L’isolation des murs peut se faire de plusieurs manières également, de l’intérieur ou de l’extérieur, à l’aide de plaques de polystyrène ou par soufflage. Cette dernière méthode consiste à remplir les parois de la maison d’isolant afin d’éliminer le maximum de fuite et d’obtenir un résultat des plus satisfaisant.   

L’isolation thermique, facteur d’économies d’énergie et bienfaits sur l’écologie

L’isolation thermique fait partie du comportement de sobriété énergétique et d’efficacité énergétique. Sa pratique permet de diminuer la consommation énergétique de votre habitat et d’éviter le gaspillage de l’énergie produite.

En réduisant votre consommation, vous payez des factures moins chères et réalisez ainsi des économies de manière durable sur votre facture énergétique.

Limiter le gaspillage énergétique réduit considérablement la quantité de gaz à effet de serre émise, ce qui rend l’environnement plus sain et mieux vivable.

Vous pouvez donc constater que l’isolation thermique possède des atouts non seulement économiques, mais aussi environnementaux. 

Ils nous ont déjà fait confiance !