Vérifiez Votre Éligibilité !

Isolation de Vide Sanitaire

Pro Isolation Isolation de Vide Sanitaire
Vide Sanitaire

Isolation de Vide Sanitaire

Le vide sanitaire est sans doute la partie de la maison dont l’isolation thermique est assez difficile à mettre en place. On n’y pense pas souvent, pourtant le vide sanitaire n’est pas épargné par les déperditions d’énergie ou de chaleur, ce qui est son inconvénient majeur.

Mais malgré la difficulté de ce genre de chantiers, isoler votre vide sanitaire en vaut vraiment la peine et vous allez comprendre pourquoi.

Qu’est-ce qu’un vide sanitaire ?

Le vide sanitaire est l’espace qui se trouve entre le plancher bas de la maison et le sol naturel qui limite les remontées d’humidité venant du sol. En fonction de la nature et de la configuration du sol, la hauteur du vide sanitaire varie entre 20 cm à 100 cm. On le trouve généralement dans des constructions anciennes.

En effet, étant en suspension, il limite les dégâts causés par l’humidité et les mouvements de terrain. Le principal avantage du vide sanitaire est qu’il permet de préserver l’étanchéité et la solidité de votre plancher.

C’est également l’espace idéal pour faire passer les câbles électriques et les conduits d’eau et de gaz. Sa structure protège les tuyaux et les câbles des températures basses pendant l’hiver.

Comment isoler son vide sanitaire ?

Isoler un vide sanitaire est délicat, ainsi plusieurs critères sont à prendre en compte avant d’entamer des travaux d’isolation. Ces critères concernent surtout la structure du vide sanitaire, notamment ses dimensions et son accessibilité, ainsi que plusieurs autres détails qu’il faudra prendre en considération.

En fonction de toutes ces informations, vous pouvez ainsi choisir la méthode d’isolation qui convient le plus pour votre vide sanitaire et qui rentre aisément dans votre budget.

Il y a deux manières possibles pour isoler un vide sanitaire, pour ce faire on isole soit le plancher, soit le sol. Selon son accessibilité, les travaux se font de l’intérieur ou de l’extérieur.

Quant à la méthode, le principe est simple, l’isolation se fait à l’aide de panneaux en polystyrène extrudé ou de matelas d’isolants qu’on pose sur la surface supérieure du vide sanitaire, de manière à recouvrir tout le plafond et éliminer tous les points de déperditions et fuites de chaleur.

Toutefois, pour une performance optimale, dans le cas d’un vide sanitaire facilement accessible, ce qui est recommandé c’est de combiner une isolation du plancher et une isolation du sol.

Les méthodes d’isolation du vide sanitaire

Dans le cas d’un vide sanitaire facilement accessible, la technique la plus courante et la moins coûteuse est l’isolation du plancher.

Pour procéder à cette méthode d’isolation, votre vide doit être suffisamment accessible pour que l’artisan puisse se glisser dans l’espace et travailler sans difficulté. La hauteur devra atteindre au moins les 80 cm afin d’accueillir l’artisan et les plaques d’isolant de près de 12 cm, tout en laissant un minimum champ de manœuvre pour effectuer le travail.

Selon la structure et l’aspect du vide sanitaire, l’isolation peut s’étendre également sur les parois. On fixe dans ce cas l’isolant non seulement sur le plafond, mais aussi sur les murs du vide sanitaire.    

L’efficacité d’une bonne isolation thermique dépend surtout de la qualité des travaux et des matériaux utilisés.

Les matériaux utilisés sont :

  • Le polystyrène extrudé ou le polyuréthane, qui se présentent tous deux sous forme de panneaux, aux coûts moyens et faciles à mettre en place.
  • Le liège, un très bon isolant thermique comme phonique, résistant à l’humidité d’où son coût assez cher.
  • La mousse de polyuréthane, économique, mais très peu écologique.
  • La ouate de cellulose, reconnue pour son efficacité thermique, mais au coût assez élevé.
  • La laine de chanvre, efficace et surtout très écologique.

Pourquoi isoler le vide sanitaire ?

La structure et la présentation du vide sanitaire étant en lui-même une protection pour améliorer le confort thermique de votre habitat, cela ne l’en dispense pas pour autant de travaux d’isolation.

Malgré la présence d’un système de ventilation, on constate que l’eau froide s’évaporant du sol, sous le plancher de la maison, est la raison pour laquelle votre plancher est plus froid au contact et devient dès lors une source de déperdition d’énergie.  

En effet, les déperditions constatées au niveau du vide sanitaire sont estimées à plus de 10 % de pertes, voire 15 % dans certains cas. Une bonne isolation de cet espace vous permettra donc de réaliser des économies dans les mêmes proportions.

L’humidité qui s’installe avec le temps contribue à la formation de moisissures, et détériore petit à petit l’état de votre plancher en le rendant moins solide et plus exposé aux déperditions.

L’isolation thermique demeure la solution la plus simple et la plus efficace pour remédier à tous ces problèmes et améliorer votre confort en passant, d’où son importance.

Cas d’un vide sanitaire non accessible

Pour un vide sanitaire qui n’est pas accessible, la seule solution qui s’offre à vous c’est d’isoler le plancher qui le recouvre.

Pour un plancher en parquet, l’opération consistera en premier lieu à retirer les lames du parquet, par la suite on place les matériaux isolants en dessous de ces derniers et pour finir on remet les lames.

Par contre, pour un plancher en dalle de béton, un nettoyage de la dalle est tout d’abord nécessaire afin de la préparer à accueillir les plaques de polystyrène qui y seront directement posées. Après cette étape, on les recouvre ensuite par un film plastique pour protéger l’isolant et enfin on termine les travaux par la mise en place d’un revêtement final comme du carrelage ou de la moquette.

Si cette méthode est complexe et coûteuse, elle n’en demeure pas moins la plus efficace et la plus recommandée si vous souhaitez obtenir un résultat durable et satisfaisant.   

Isoler le sol du vide sanitaire

Si votre vide sanitaire est accessible, mais ne permet pas d’y travailler confortablement, une autre option pour isoler le vide sanitaire dans ce cas figure, c’est l’isolation du sol.

C’est une technique simple qui consiste à remplir partiellement le vide sanitaire de granulés d’isolants en polystyrène ou autre, qui va empêcher la condensation de l’eau contre le plancher qui aggrave l’humidité et entraine la formation de moisissures.

Ainsi votre plancher sera plus chaud au toucher. Vous perdrez moins d’énergie et améliorez ainsi le confort de votre maison tout en réalisant au moins 10 % d’économie sur votre facture d’énergie.

Ils nous ont déjà fait confiance !